fondation prince pierre de monaco

Biographie

Ferran CRUIXENT

Nationalité : Espagnole

F. Cruixent étudie le piano et de la composition musicale au «Conservatori Superior de Música de Barcelone». En 1999, il s’oriente vers la composition musicale contemporaine ainsi que la réalisation pour le cinéma et la télévision à l'Université de musique et de théâtre de Munich. Il obtient un Master en composition contemporaine en 2006.

Son œuvre, publiée chez Sikorski, comprend des commandes pour orchestre, musique de chambre, musique vocale et musique de films. Elles sont interprétées par de nombreux orchestres internationaux (Detroit Symphony Orchestra, l'Orchestre symphonique de Pékin, Orquesta Filarmónica de Bogotá, etc.) sous la direction de Leonard Slatkin, Christoph Poppen, Hannu Lintu et Karl-Heinz Steffens. Il a été membre du jury lors du premier concours de composition internationale Voice of China (Beijing, 2013) et compositeur en résidence au festival international de musique de chambre "Sommersprossen" (2010 et 2013, Rottweil, Allemagne). Cruixent a été sélectionné par la Fondation Joan Miró pour réaliser son projet musical / visuel "Urban Surround" pendant la saison saison 2008/09.

Cyborg (2010) pour orchestre symphonique introduit le concept de “cyber chant“ (cyber singing), la communication d'instruments réels et des technologies avec une approche philosophique nouvelle.

Virtual pour l'orchestre symphonique (DRP, 2011, Allemagne), Solaria" (Haydn Orchestra Bolzano, 2015, Italie) et "Binary" (Concours ARD, 2015, Allemagne) explorent également le potentiel expressif de la technique du "cyber Chant ". "Focs d'artifici" (Fireworks, 2008), pour percussion et orchestre a été sélectionné comme «oeuvre du répertoire» au Concours international ARD (Munich) en 2013.

Il participe souvent à de nombreuses productions internationales de films et de jeux vidéo, en tant que pianiste, orchestrateur et compositeur.

Oeuvre

“ Big Data ”

Sikorski