fondation prince pierre de monaco

Le Prix

La Fondation Prince Pierre a nommé Lorenzo Fusi Directeur Artistique du Prix International d’Art Contemporain (PIAC). Lorenzo Fusi coordonnera le processus d’attribution du prochain Prix, qui sera décerné en 2016.

Créé en 1965, le PIAC est organisé par la Fondation depuis 1983. Au cours de ces dernières années, le Prix a été attribué à des artistes de renommée internationale : Carlos Garaicoa, Saâdane Afif, Candice Breitz, Didier Marcel, Su-Mei Tse et Guido van der Werve. Comme ses prédécesseurs, la lauréate de la dernière édition du Prix, Dora García, a reçu la commande d’une nouvelle œuvre intitulée The Joycean Society, exposée à Venise pour la première fois lors de la 55e Biennale et inscrite au programme officiel (2013).

« Je suis très reconnaissant à S.A.R. la Princesse de Hanovre, Présidente, et à Mme Marie-Claude Beaud, Vice-présidente, pour leur engagement prônant l’excellence et le succès artistiques », déclare Lorenzo Fusi. « Je me réjouis de pouvoir contribuer au succès de cette initiative de grande ampleur qui représente pour des praticiens une chance d’être reconnus dans leur domaine et soutenus dans la réalisation de leur œuvre ambitieuse et avant-gardiste. À une époque où le travail intellectuel et la culture font souvent l’objet d’une exploitation et sont mal rémunérés - si tant est qu’ils le soient - il est extrêmement important de souligner la valeur des efforts déployés par les artistes et leur contribution à la société et à la connaissance.»

«Le Prix, dans sa configuration actuelle», poursuit le nouveau Directeur Artistique «reconnaît cette valeur et offre l’occasion au lauréat de mener de nouveaux projets. Dans cette démarche, notre intention ne se contente pas de fournir aux praticiens le temps et l’espace mental dont ils ont besoin pour développer de nouvelles idées. Nous proposons également une réflexion sur le rôle que les arts et la culture au sens large, jouent dans la transformation de notre société, en mettant en question la lecture statique de ce qu’on appelle conventionnellement réalité ».

Forte de la réussite de sa récente expérience à Venise, la Fondation Prince Pierre de Monaco lance, avec sa nouvelle direction artistique, le Pavillon Nomade. L’objectif de ce projet est de présenter l’œuvre lauréate et la commande du PIAC au sein d’un forum artistique international, chaque fois différent et sur tous les continents.

Parallèlement, le lauréat sera invité à Monaco pour faire partager sa conception et sa vision de l’art à de jeunes praticiens et étudiants. The Monaco Workshop, plate-forme tournée à la fois vers la pratique et vers la théorie, aura pour but d’encourager localement de nouveaux talents, dans un esprit de partage de connaissances, et dans le maintien de sa dimension et de ses aspirations internationales.  

De même, le PIAC qui reconnaît l’importance de l’écriture sur l’art et de la pensée critique, s’est engagé dans la promotion des voix qui comptent dans ce domaine. Le Prix pour un essai critique sur l’art contemporain est décerné pour un texte sur ce sujet qu’il s’agisse d’un écrit scientifique, théorique ou critique. Il est attribué à une personne ou à un collectif (écrivains, théoriciens, universitaires ou praticiens) qui utilise l’écriture comme media principal ou comme stratégie d’étude pour entreprendre une recherche innovante et originale.
 

Le PIAC

Placé sous la direction artistique de Jean-Louis Froment de 2004 à 2010, puis sous celle d’Abdellah Karroum entre 2011 et 2013, le PIAC a été attribué tous les ans jusqu’en 2010. Dans sa structure actuelle, il est choisi tous les trois ans par le Conseil Artistique, à l’issue d’une consultation internationale d’experts.
Le lauréat se voit attribuer une somme de 40 000,00 euros, dont 20 000,00 euros dédiés à la production d’œuvre(s) nouvelle(s).
 

Biographie de Lorenzo Fusi

Né en 1968, il est Directeur de l’Open Eye Gallery, l’une des galeries de photographie d’art à but non lucratif les plus anciennes du Royaume-Uni. Il exerça les fonctions de commissaire d’une exposition solo consacrée à l’œuvre de Tim Hetherington, en 2013, et a exposé pour la première fois au Royaume-Uni les œuvres de Letizia Battaglia et d’Alvin Baltrop. Son projet le plus récent à la galerie s’intitule Not All Documents Are Records: Photographing Exhibitions as an Art Form et examine les relations entre la documentation et la création artistique à travers l’objectif de la photographie (au programme des expositions de la Biennale de Liverpool en 2014).

Précédemment, Lorenzo Fusi a exercé les fonctions de commissaire international pour la Biennale de Liverpool, et de commissaire d’exposition pour les éditions 2010 et 2012 intitulées respectivement Touched et The Unexpected Guest. Entre les années 2001 et 2009, Lorenzo Fusi a été Directeur Artistique du Centre d’Art Contemporain du Palazzo delle Papesse, avant de d’être curateur de l’Art Contemporain pour le centre muséal de Santa Maria della Scala, à Sienne (en Italie).

Au cours des années, Fusi a été à l’origine de la commande de quelques 200 nouvelles œuvres à des artistes du monde entier, à différentes périodes de leur carrière. Il a été conservateur ou commissaire associé pour plus de 50 expositions (si l’on compte les présentations solo, les expositions de groupes et les rétrospectives) et a également écrit et édité de nombreuses publications.

Sa dernière publication The Piers From Here vient de paraître sous forme de livre électronique, avec la contribution de Jessamyn Fiore, Robert Reid-Pharr et Jonathan Weinberg. Parmi d’autres titres récents citons : Changing Difference : Queer Politics and Shifting Identities (catalogue d’essais accompagnant l’exposition éponyme sur plusieurs sites à la Galleria Civica de Modène) et la monographie consacrée à Alfredo Jaar, tous deux publiés en 2012.

Lorenzo Fusi donne régulièrement des conférences dans des universités du Royaume-Uni et à l’international. Il siège au Conseil d’administration du festival international de la photographie LOOK à Liverpool et compte parmi les membres du Conseil Scientifique du Nouveau Musée National de Monaco (NMNM).

 

 

 

 


 

Galerie Photo